Pages

mardi 18 février 2014

Tes mots sur mes lèvres - Katja MILLAY

Résumé
Ancienne pianiste prodige, Nastya Kashnikov désire aujourd’hui deux choses : traverser sa période de lycée sans que personne n’apprenne rien de son passé, et faire payer le garçon qui lui a tout pris – son identité, son âme, sa volonté de vivre.



L’histoire de Josh Bennett n’est un secret pour personne. Chaque être qu’il a un jour aimé lui a été pris, jusqu’à ce qu’à 17 ans, il ne lui reste personne. Désormais, il veut qu’on le laisse seul, et les gens le font car quand votre nom est synonyme de mort, tout le monde est enclin à vous laisser votre espace.



Tous… sauf Nastya, cette mystérieuse nouvelle fille à l’école qui a commencé à venir le voir et ne veut plus s’en aller, s’insinuant dans chaque aspect de sa vie. Mais plus il apprend à la connaître, plus elle devient une énigme. Alors que leur relation s’intensifie et que des questions sans réponses s’accumulent, il commence à se demander s’il apprendra un jour les secrets qu’elle cache… ou même s’il le souhaite réellement.

Avis

Dès le départ, le ton de l’intrigue est donné. L’héroïne cache à tout prix un passé que l’on devine lourd.
L’intrigue est présente et nous tiens en haleine jusqu’au point final. L’énigme de ce passé mystérieux intensifie ce récit.
En fait, la plupart des personnages principaux ont leurs parts d’ombres, qu’ils ne dévoilent que très difficilement, par miettes, mais ils sont très attachants.

L’alternance de narrateur (Nastya – Josh) donne beaucoup de rythme au récit. Le style d'écriture est très fluide.

Une histoire qui m’a fait passer du rire aux larmes, mais qui m’a surtout bouleversé émotionnellement.Je n’en suis pas ressortie tout à fait indemne.
Coup de cœur assuré.

« Je sais à ce moment là que ce qu'il me donne n'est pas simplement une chaise. C'est une invitation, un signe de bienvenue. Il me fait savoir que je suis acceptée ici. Il ne m'a pas donné un endroit ou m'asseoir. Il m'a donné un endroit auquel appartenir.»

« Je ne veux pas te perdre. Mais je préfère te perdre si ça signifie que tu seras heureuse. Je pense que si tu reviens aujourd'hui avec moi, tu n'iras jamais bien. »

" - Si tu m'appelles "mon ange" une fois de plus, je te découpe en morceaux, connard !"
...
" - T'as parlé? T'as parlé! Elle parle!"


Livre lu dans le cadre du Challenge Littérature Jeunesse / Young Adult.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire